Site icon Test-logiciel

Aida64 2.6x (Business Edition) – un « need-to » pour tous les administrateurs ?

Aida64 2,6x (Business Edition)

Pour les fans d’overclocking, les bricoleurs, les joueurs et les passionnés, des outils comme EVEREST, son successeur Aida32 ou encore HWINFO32 étaient et sont toujours un véritable culte, un must absolu et un « need to have ». Pour les particuliers, le leader de la branche propose l’Aida64 Extreme Edition, déjà présentée sur WinTotal, qui doit avant tout préparer à Windows 8 et soutenir et pré-construire la plate-forme VIA VX11 avec le Nano X2, AMD Trinity ou les interfaces OpenGL 4.3 et CUDA 5.0. C’est très bien pour 2-3 ordinateurs à la maison, mais que faire dans le cas de réseaux et de systèmes interconnectés ? L’édition Business (version 2.60) de la suite de benchmarks Aida64, qui vient de sortir, offre une solution réelle pour les administrateurs et les gestionnaires de systèmes dans une telle situation. Contrairement à l’édition Extreme, ce ne sont pas les utilisateurs individuels qui sont cette fois-ci au premier plan, mais les nombreuses petites et moyennes entreprises avec leurs innombrables Intranets et Bureaux-Lans. Nous allons voir ci-dessous ce qui fait la différence entre les éditions Business et Extreme et si le modèle de prix utilisé est correct.

Aida64 2.6x – Extreme vs. Business Edition

Comme nous l’avons déjà mentionné, l’édition Extreme (disponible à partir de 28,80 EUR) est destinée à un usage personnel et non à une utilisation commerciale. La version AIDA64 Extreme Edition (Engineer License) (159,90 EUR), qui permet d’effectuer une analyse de système sur un nombre illimité d’ordinateurs, constitue parfois une exception, mais cela également et uniquement en tant qu’application monoposte.

Contrairement à la variante Extreme, l’AIDA64 Business Edition est donc essentiellement conçue comme une solution de gestion de réseau et offre « un large éventail de fonctions pour la création, la gestion et l’analyse d’inventaires matériels et logiciels », en particulier « de réseaux d’entreprise ». La gamme de produits comprend ainsi toute la palette des diagnostics locaux et à distance, la surveillance du réseau, l’administration à distance et la gestion des licences. Le prix est de 159,90 euros pour 10 postes de travail (offres individuelles sur demande).

Overclocking et réseau de bureau ? Pas vraiment. Certaines fonctions de l’Extreme Edition ne sont donc pas disponibles dans la version Business. Il semble toutefois plausible que l’on cherche en vain certains modules de surveillance du matériel (enregistrement de valeurs de capteurs, avertissement de température) ou certains benchmarks d’overclocking spéciaux de la version Extreme pour l’analyse du CPU, de la mémoire et du disque dur. En revanche, le programme complet de fonctions d’audit et de commande à distance n’est pas à l’ordre du jour. Parmi les points forts de l’édition Business, on trouve clairement la télécommande graphique et le package Remote, composé de la surveillance à distance de l’utilisateur, de la surveillance à distance du disque dur et de la surveillance à distance de la base de données virale. Les rapports automatisés à distance (envoi d’e-mails et archivage dans une base de données SQL possibles) ou le convertisseur de rapports intégré montrent ce que signifie l’économie de trajets lors de la maintenance de réseaux répartis.

Si l’édition Extreme ne propose que des formats de rapport standard, HTML et MHTML, la version Business propose en plus des formats tels que XML, CSV et MIF (Microsoft SMS, rapports INI). Les innombrables fonctions qui sont généralement importantes pour la gestion de l’entreprise sont également uniques en leur genre. On y trouve notamment un système d’alerte pour l’expiration des certificats, un suivi des modifications et un gestionnaire de surveillance permettant de maintenir les paramètres importants du système dans une plage normale en permanence. L’utilisation de la ligne de commande, qui permet de coordonner ces nombreuses fonctions entre elles et de les uniformiser, fait vraiment chaud au cœur de l’administrateur.

Si vous voulez savoir ce que cela fait d’appeler un outil d’à peine 24 Mo sans installation préalable, de le redistribuer et de l’utiliser sur l’ensemble du réseau, et de pouvoir ensuite vous détendre en surveillant un nombre éventuellement infini d’ordinateurs, vous pouvez le découvrir ici et maintenant.

Business Edition – Structure en détail

AIDA64 Business Edition a été développé aussi bien pour les plateformes 32 bits que 64 bits et convient aussi bien pour Windows 8 et Windows Server 2012 que pour les anciens scénarios Vista, XP ou Windows 95/98/Me.

Lors de notre test, nous avons utilisé le support VMware d’Aida64 et avons configuré sous WMware Workstation 8 un réseau virtuel composé de trois instances d’ordinateurs virtuels fonctionnant sous Windows 7 64 bits, tout comme l’ordinateur hôte. Nous avons laissé les instances fonctionner de manière standard sous NAT et avons simplement configuré au préalable pour chaque unité une connexion à notre dossier réseau central (« shared ») sur l’ordinateur hôte. Munis de cette simulation de réseau minimale, nous avons ensuite téléchargé la version actuelle d’Aida64 Business Edition (version 2.60.2100 du 21.08.2012) et avons décompressé la variante ZIP directement dans le dossier réseau que nous avions créé. Cette procédure tout à fait élégante correspond tout à fait à la recommandation d’Aida et c’est la raison pour laquelle on peut considérer qu’une installation en réseau est déjà terminée à ce stade. L’édition Business doit donc être mise en service « out of the box », une instance Aida64 distincte devant être exécutée ou démarrée à partir de chaque ordinateur participant, en particulier pour l’accès mutuel à distance.

\\Server\share\aida64folder\aida64.exe

Exemple d’appel de bas niveau qui autorise également l’accès à distance pour les connexions entrantes d’hôtes distants :

\\Server\share\aida64folder\aida64.exe /ACCEPTBG /SAFE /SILENT

Cela indique déjà que l’ensemble de l’édition Business semble fonctionner dans un conteneur semblable à une session, auquel les différentes stations peuvent se connecter pour interagir ensuite les unes avec les autres sans aucun problème. La structure intelligente de ce modèle explique à la fois la simplicité de la communication interprocessus et l’idée qui sous-tend toutes les caractéristiques de prise de contrôle à distance et de télémaintenance que Business Edition représente.

Les fonctionnalités en action

Si nous lançons Aida64 Business Edition localement sur notre propre ordinateur, nous n’avons pas de surprises stylistiques excessives.

Interface du programme

En effet, on y trouve tous les outils de surveillance essentiels concernant les supports de données, la RAM, les logiciels, la sécurité, la gestion de l’affichage et des appareils, le système d’exploitation, le réseau et la carte ainsi que la technologie des puces utilisées – exactement comme l’utilisateur l’attend. Températures, messages d’état du matériel (ventilateurs, S.M.A.R.T), signatures, tension du CPU, AGP et DRAM – toute la gamme attendue est là. AIDA64 marque également des points sur le plan logiciel et fournit à l’utilisateur des informations sur les programmes installés, les licences logicielles, les paramètres Windows ainsi que diverses listes de processus démarrés, de services, de fichiers DLL et de programmes de démarrage automatique.

Nous avons particulièrement apprécié le lien direct vers le forum d’Aida à partir de la barre d’icônes supérieure, ainsi que l’aide complète et la documentation succincte de la ligne de commande.

Forum d’assistance
Rapports

Exemple d’appel via la ligne de commande pour l’option d’audit réseau:Les rapports offrent une grande flexibilité. Qu’il s’agisse d’un aperçu avant impression, d’un rapport local, d’un envoi par e-mail ou d’un téléchargement Ftp – du rapport court à la vue d’ensemble du système de plus de 150 pages, on retrouve ici la qualité professionnelle habituelle d’Aida. Si l’on ajoute à cela les possibilités de stockage de la base de données SQL ou les options de ligne de commande pour la création d’une mise en page personnalisée, il devient évident qu’avec Business Edition, vous pouvez mettre en place votre propre infrastructure en matière de création de rapports, qui peut vous informer de manière complète et totalement autonome.

\\Server\share\aida64folder\aida64.exe /R \\server\share\report\$HOSTNAME /audit /CSV /SAFE /SILENT
Commandes en ligne de commande

Tournons-nous maintenant vers le thème proprement dit de Business Edition, à savoir la procédure de surveillance des entités informatiques connectées à Business Edition.
Dans certains cas, c’est également localhost qui fournit toutes les informations sous forme d’image dans une simple structure de colonnes. Particulièrement pratique pour l’accès à distance : la création de groupes virtuels individuels qui rassemblent les différents ordinateurs distants ou les organisent en perspective dans le sens d’une commande commune.

Sélection des ordinateurs distants
Consultation à distance des états et des informations
Contrôle direct à distance

Conclusion

Ce « mixage » d’ordinateurs facilite énormément le travail avec un système de réseau et permet de lire les différentes couches d’un réseau. Cela permet par exemple de visualiser, de surveiller ou d’enregistrer les données en fonction de la sélection du site ou des classes d’ordinateurs et de matériel. L’architecture du produit choisie par Aida permet à l’administrateur une liberté absolue tout en autorisant des choses inhabituelles, par exemple l’interopérabilité indirecte sur plusieurs cascades d’instances.

Pour les responsables informatiques et les administrateurs de petites et moyennes entreprises, Aida64 Business Edition semble enfin être une solution d’outil à portée de main, qui ne laisse rien à désirer en matière de surveillance et de collecte d’informations à partir du système PC.

La version 2.60.2100 de l’édition Business offre une surveillance du réseau, un contrôle et un suivi des modifications du système ainsi qu’un système de création de rapports et de classement très convaincant.
Qu’il s’agisse de la notification en temps réel pour informer automatiquement l’administrateur réseau ou de l’alerte en cas de situation critique en termes d’espace mémoire disponible, de licences et de certificats expirés ou de dépassement de la taille des processus, l’ensemble de la surveillance du réseau et de la gestion à distance est convaincant. Le seul bémol d’Aida64 est sans doute sa limitation aux ordinateurs Windows. Mais le logiciel ne présente aucune faiblesse dans ce domaine.

Pour conclure notre test de l’édition Business, nous voulons encore une fois attirer l’attention sur l’aspect essentiel de la suite Aida. AIDA64, en tant que successeur d’outils à succès comme EVEREST et Aida32, dispose des capacités de détection de matériel les plus précises de sa catégorie et offre, comme aucun autre programme sur le marché, des informations détaillées sur les composants de l’ordinateur. Le module de reconnaissance du matériel s’appuie sur une base de données matérielle interne très complète, avec plus de 115 000 entrées, et ceux d’entre vous qui se sont retrouvés un jour dans la situation de recevoir des données de capteurs incomplètes, voire une réponse erronée, apprécieront ce trésor d’expérience. La fiabilité des données d’analyse et la prise en compte également des particularités individuelles des fabricants dans les modules et les types de capteurs sont et restent ce qui fait la force d’un outil de surveillance matérielle réussi.

En tout cas, au niveau du prix, il n’y a rien à redire ici, cette dépense dans la sécurité et la fiabilité de sa propre infrastructure informatique est amusante et convaincante. En tant qu’investissement dans la prévention de la santé qui, avec à peine 63 euros, ne coûte pas une fortune, prévient les dommages et peut empêcher efficacement les pannes et l’arrêt des projets, on ne fait presque certainement rien de mal avec la Business Edition d’Aida64.

AIDA64 Business Edition

Téléchargement de la version d’essai via WinTotal

Fabricant : FinalWire,
Prix à partir de 62,50 euros pour 5 ordinateurs
Système : Windows
Positif : Très informatif, aucune installation nécessaire, interrogation à distance des clients.
Négatif :
Quitter la version mobile