Une carte SIM repensée : nous vous présentons l’eSIM

Les smartphones Android comme le Google Pixel à partir de la série 3 ou l’iPhone Xs et les modèles suivants ainsi que l’Apple Watch à partir de la série 3 ou la Galaxy Watch possèdent …

Une carte SIM repensée : nous vous présentons l’eSIM

eSIM Smartphone
  1. Magazine
  2. »
  3. Article
  4. »
  5. Mobile
  6. »
  7. Une carte SIM repensée : nous vous présentons l’eSIM

Les smartphones Android comme le Google Pixel à partir de la série 3 ou l’iPhone Xs et les modèles suivants ainsi que l’Apple Watch à partir de la série 3 ou la Galaxy Watch possèdent déjà une eSIM et d’autres appareils d’autres fabricants suivent le mouvement. Dans cet article, nous vous expliquons ce qu’est exactement une « embedded SIM », quelles sont les différences avec une carte SIM classique et quels sont les avantages de l’eSIM.

Qu’est-ce qu’une eSIM ?

Une « embedded SIM » est une carte SIM directement intégrée dans le smartphone, la tablette ou la smartwatch.

Comment puis-je changer de eSIM ?

Les données qui se trouvent normalement sur une carte SIM classique sont enregistrées dans un profil sur la carte SIM intégrée. Ce profil peut également être supprimé ou remplacé.

Quels sont les appareils compatibles avec la nouvelle carte SIM ?

Tous les fabricants équipent désormais progressivement leurs appareils haut de gamme d’une eSIM.

1. la carte SIM existe en quatre tailles

Pour utiliser un téléphone portable ou un smartphone ou une tablette dans un réseau de téléphonie mobile, une carte SIM(Subscriber identity module) est nécessaire. La carte SIM enregistre sur une puce les informations essentielles telles que l’IMSI (International Mobile Subscriber Identity), qui permet à l’appareil mobile de s’enregistrer avec le code PIN correct dans le réseau de téléphonie mobile concerné.

La carte SIM classique(Subscriber identity module) a connu une période mouvementée et s’est rétrécie au fil des années, passant du format initial de la carte bancaire (86×54 mm) à plusieurs tailles, de la mini SIM (25×15 mm) à la micro SIM (15×12 mm) jusqu’à l’actuelle nano SIM (12,3×8,8 mm).

SIM Karten in verschiedenen Größen
cartes SIM dans les trois tailles les plus courantes actuellement.

Les appareils actuels utilisent en priorité le format nano-SIM. Pour les appareils plus anciens, on utilise encore la micro-SIM. Si un smartphone nécessite le format mini-SIM, les cartes Micro-SIM peuvent être utilisées dans de tels téléphones mobiles à l’aide d’un adaptateur.

SIM Card Adapter
Il existe des adaptateurs SIM pour les autres tailles.

2. l’eSIM est intégrée de manière fixe dans l’appareil.

Si un client souhaite configurer et activer un téléphone portable, il est toujours dépendant du service fixe des fournisseurs de téléphonie mobile et a besoin d’une carte SIM et d’un code PIN. Si l’on conclut le contrat en ligne, l’envoi postal empêche l’utilisation immédiate. Avec l’eSIM, la manipulation et la conclusion d’un contrat pourraient changer radicalement.

Elle se distingue d’une carte SIM classique en ce sens que l’eSIM est déjà intégrée sur une puce, en anglais « embedded », dans le smartphone, la tablette ou la smartwatch. Un profil eSIM est enregistré sur la puce et contient les mêmes données qu’une carte SIM normale. D’un point de vue technique, la carte SIM intégrée ne se distingue donc pas d’une carte SIM physique. Il existe toutefois deux différences essentielles.

3. quelles sont les différences avec les autres cartes SIM ?

La carte eSIM ne peut pas être changée. Il s’agit d’une puce aux dimensions d’environ 6×5 mm, sur laquelle il est possible d’enregistrer les données d’une carte SIM normale. Pour ce faire, les fournisseurs d’accès à Internet mettent à disposition un profil eSIM qui est chargé sur la puce via Internet à l’aide d’un code d’activation. Des fournisseurs comme Vodafone par exemple proposent le code d’activation du profil sous forme de PDF lors de la conclusion du contrat. Le code d’activation qui y figure est également imprimé sous forme de code QR et peut être photographié avec l’appareil photo du smartphone et transféré sur l’eSIM en tant que profil.

Procédure d’activation d’une eSIM

  • Vous demandez une eSIM via votre opérateur. Vous recevrez ensuite un profil sous forme électronique, sous forme de page web ou de fichier PDF, à télécharger dans votre appareil.
  • L’étape suivante consiste à connecter le profil à votre appareil. Pour ce faire, scannez le code d’activation sous forme de code QR avec la caméra de votre smartphone. Vous pouvez également saisir le code si l’appareil ne dispose pas d’une caméra, par exemple une smartwatch.
    QR-Code mit eSIM-Profil von Vodafone
    Code QR avec profil eSIM de Vodafone.
  • Pendant l’activation, l’appareil doit être connecté à Internet via une connexion WLAN, car une communication avec le serveur du fournisseur est nécessaire pour l’activation et la configuration.
  • Une fois le code PIN saisi, la carte SIM est prête à l’emploi.

Les opérateurs Telekom ou Telefonica O2 ainsi que les fournisseurs d’accès en aval proposent également déjà la nouvelle carte SIM en Allemagne.

La deuxième différence réside dans le fait que si vous changez de contrat pour un autre opérateur, vous installez un nouveau profil sur la eSIM, mais le changement de carte SIM n’est pas nécessaire. Les profils peuvent également être supprimés par l’utilisateur, par exemple lors de la vente du smartphone.

4) La eSIM offre de nombreux avantages

L’eSIM présente plusieurs avantages pour le client, mais aussi pour le fournisseur :

  • Le smartphone est prêt à l’emploi dès la conclusion du contrat, car l’envoi ou l’achat d’une carte SIM en magasin n’est plus nécessaire.
  • Lors de l’achat d’un nouveau smartphone avec contrat, le fournisseur peut déjà équiper la eSIM avec le profil eSIM, de sorte que l’appareil peut être utilisé immédiatement après le déballage et la saisie du code PIN.
  • En cas de changement d’appareil, le profil peut être transféré sur le nouvel appareil sans qu’il soit nécessaire de changer de carte SIM.
  • La petite taille de la puce pour la « SIM embarquée » permet d’équiper de petits appareils comme les montres intelligentes d’une connexion téléphonique ou Internet sans devoir mettre en œuvre un emplacement de carte SIM coûteux et encombrant.
  • L’iPhone, qui n’a jamais disposé d’une fonction double SIM jusqu’à présent, peut depuis l’iPhone XS, en combinaison avec une eSIM ainsi qu’une nano-SIM, également disposer d’une fonction double SIM, c’est-à-dire utiliser simultanément deux forfaits de téléphonie mobile.

5. L’eSIM s’imposera à moyen terme

Actuellement, Apple mise sur l’eSIM depuis l’iPhone XS, l’iPhone XS Max, l’iPhone XR ou plus récent. Google, Samsung et d’autres fabricants équipent également leurs appareils haut de gamme d’une des cartes SIM intégrées. À moyen terme, de nombreux fournisseurs miseront sur l’eSIM en complément ou exclusivement, si la nouvelle carte SIM est adoptée par les consommateurs. Pour les appareils plus petits comme les montres intelligentes, l’eSIM est devenue la norme, ne serait-ce qu’en raison de sa forme plus petite et de la suppression de l’emplacement de réception. Les coûts de fabrication, de gestion et d’expédition des cartes SIM pourraient être réduits au minimum par les fournisseurs grâce à l’eSIM et enfin, l’environnement profite également de l’eSIM, car jusqu’à présent, les petites cartes en plastique avec puce finissaient à la poubelle à la fin du contrat.

Articles similaires