Un multitalent méconnu – Le moniteur de ressources de Windows

Le gestionnaire de tâches de Windows est connu de tous les utilisateurs de Windows. L’outil de Microsoft peut non seulement terminer des tâches, mais il donne également des informations sur l’état du système. Un outil …

Un multitalent méconnu – Le moniteur de ressources de Windows

  1. Magazine
  2. »
  3. Article
  4. »
  5. Windows
  6. »
  7. Un multitalent méconnu – Le moniteur de ressources de Windows

Le gestionnaire de tâches de Windows est connu de tous les utilisateurs de Windows. L’outil de Microsoft peut non seulement terminer des tâches, mais il donne également des informations sur l’état du système. Un outil introduit avec Windows Vista est toutefois beaucoup plus précis et offre nettement plus de possibilités : le moniteur de ressources.

Dans l’article suivant, nous décrivons les possibilités et l’interprétation des valeurs affichées par le moniteur de ressources, qui est également intégré dans Windows 7, Windows 8.x et même dans Windows 10.

Possibilités limitées du gestionnaire de tâches

Le gestionnaire de tâches de Windows est le premier endroit où l’on peut se faire une idée de l’état du système. Les onglets « Performances » et « Réseau » sont responsables de l’état du système.

Gestionnaire de tâches

Outre l’utilisation du CPU, le gestionnaire de tâches affiche surtout la mémoire de travail utilisée et disponible sous « Performance ». La valeur en dessous de l’affichage « Mémoire de travail » est la mémoire de travail utilisée. Le niveau vert au-dessus de la valeur ainsi que la ligne bleue dans le diagramme à côté indiquent le niveau de remplissage relatif de la mémoire de travail. Plus cette valeur est élevée, moins le système dispose de mémoire vive.

La quantité de mémoire vive encore disponible est indiquée dans la liste de textes en dessous de « disponible », la valeur correspond à peu près à « en mémoire cache » + « libre ».

L’onglet « Réseau » indique en revanche l’utilisation actuelle du réseau de toutes les connexions réseau existantes.

Gestionnaire de tâches

La charge du réseau se mesure toujours par rapport au maximum de la transmission (ici réseau de 54 Mbits) plutôt que par rapport à la vitesse de connexion réelle. Il est toutefois possible d’élargir l’affichage en affichant des colonnes supplémentaires.

Gestionnaire de tâches

La ligne du diagramme peut également être optimisée, les octets envoyés et reçus peuvent être affichés sous forme de ligne de diagramme propre.

Gestionnaire de tâches

C’est tout pour les possibilités d’analyse du gestionnaire de tâches en ce qui concerne l’état du système.

Le moniteur de ressources, encore inconnu de beaucoup d’utilisateurs de Windows, se montre beaucoup plus informatif.

Possibilités de démarrage du moniteur de ressources

Le moniteur de ressources a été introduit avec Windows Vista sous le nom de « surveillance de la fiabilité et des performances » « perfmon » et peut être lancé via « perfmon » ou via le panneau de configuration sous Système -> Informations et outils de performance -> Autres outils. Une option de démarrage est également disponible dans le gestionnaire de tâches.

Performance Monitor Vista

Avec Windows 7, les noms ont été adaptés et les fonctions étendues. L’outil combiné Perfmon de Windows Vista est devenu le moniteur de ressources « resmon » et le moniteur de performances « perfmon ».

Le moniteur de ressources peut être lancé via le gestionnaire de tâches et s’affiche de manière proéminente dans la partie inférieure de l’onglet Performances (voir 1ère capture d’écran).

Une autre possibilité pour lancer l’outil est de saisir « resmon » dans le champ de recherche de Windows, ou de passer par le panneau de configuration sous Informations et outils de performance -> Autres outils.

Outils

Aperçu du moniteur de ressources

Moniteur de ressources

Le moniteur de ressources utilise beaucoup plus de surface pour afficher des informations que le gestionnaire de tâches. Dans la partie supérieure, on trouve des onglets pour la vue d’ensemble, le processeur, la mémoire, les disques et le réseau.

En dessous sont affichées les informations détaillées relatives à chaque rubrique. À droite, quatre diagrammes permettent de visualiser l’historique de l’unité centrale, des disques, du réseau et de la mémoire. Les diagrammes pour le réseau et le support de données adaptent l’unité de référence de manière dynamique. Tenez donc compte de cette unité de référence lors de l’évaluation. La ligne bleue dans les diagrammes doit être évaluée différemment selon la rubrique : pour l’unité centrale, la ligne bleue signifie la fréquence d’horloge de l’unité centrale, tandis que pour l’utilisation des supports de données, la ligne bleue visualise une utilisation globale.

Sur la capture d’écran ci-dessus, on peut voir que la gestion des disques ralentit continuellement le système (ligne bleue), alors que l’utilisation du CPU reste limitée.

Les 4 zones principales du résumé « Aperçu », dont le réseau et la mémoire sont repliés dans la capture d’écran ci-dessus, permettent de trier les entrées selon les rubriques. Ainsi, vous pouvez par exemple cliquer sur « Total » pour « Disques » et trier les entrées en fonction de la charge actuelle des disques.

Moniteur de ressources

Dans notre exemple, ekrn.exe (Eset NOD32 Antivirus) génère la charge élevée sur le disque, car il effectue actuellement un contrôle du système.

Pour une meilleure analyse, il est possible de filtrer certaines tâches. Pour cela, il suffit de cliquer sur la case à cocher à côté du nom de la tâche sous CPU.

Moniteur de ressources

Comme résultat, une autre ligne (ici orange) est affichée dans les diagrammes. En outre, on peut désormais voir sous « Support de données » à quels fichiers le processus accède actuellement.
Les onglets CPU, Mémoire vive, Support de données ou Réseau fournissent des informations encore plus détaillées.

Si vous passez par exemple sur CPU et filtrez ici le processus Svchost.exe, vous pouvez voir sous Services quels services se cachent réellement derrière l’instance active du service Host svchost.exe.

Moniteur de ressources

Si vous vous demandez quels processus sont actifs sur le système et que vous souhaitez obtenir plus d’informations à ce sujet, vous pouvez tout simplement lancer une recherche sur le Web via le menu contextuel pour trouver l’entrée.

Moniteur de ressources

Diagnostic du réseau

Le moniteur de ressources peut également être utile en cas de connexion Internet paralysante.

Sous « Réseau », tous les processus actifs sur le réseau sont listés. Les informations telles que les octets envoyés ou reçus aident à déterminer quelle application a par exemple besoin de beaucoup de bande passante à un moment donné.

Les connexions TCP ouvertes et les ports apparaissent également dans le moniteur de ressources. Le filtrage évoqué précédemment est également possible pour le « réseau », ce qui vous permet de limiter et d’approfondir la vue sur certains programmes ou processus.

Rapport de performance

Outre le moniteur de ressources, on trouve également dans les outils la surveillance des performances, qui s’appelait encore moniteur système sous Windows Vista.

Cet outil proprement dit et très puissant peut surveiller presque toutes les valeurs du système d’exploitation et les représenter dans un diagramme.

Surveillance des performances

La surveillance des performances peut faire beaucoup plus. Si on la lance avec le paramètre perfmon /report, Windows crée un rapport de performance. La même fonction se cache dans le panneau de configuration sous Informations et outils sur les performances – > Autres outils -> Créer un rapport d’intégrité du système.

Rapport système
Rapport

Avec les données collectées, l’outil crée un rapport très détaillé qu’il convient d’examiner de plus près en cas de problème avec le système. Le rapport comprend 28 tests et est divisé en cinq domaines.

Rapport

Les erreurs possibles apparaissent déjà clairement ici et peuvent être analysées plus en détail. Dans notre exemple, une erreur a été signalée dans le domaine du matériel. Comme le montre la capture d’écran suivante, un pilote de périphérique n’est pas installé.

Report

Si l’on clique sur le message d’erreur souligné, la vue se transforme en une arborescence et déplie le Vendor-ID ainsi que le Device-ID. Avec ces données, on peut chercher sur Internet et trouver comme solution pour notre cas qu’il s’agit du lecteur de cartes Ricoh R5C833 dont le pilote manque sur le système.

Report

Conclusion

Le moniteur de ressources avec le rapport de performance optionnel est un outil de surveillance puissant qui devrait vraiment manquer aux utilisateurs de Windows XP, car leurs possibilités avec les moyens du bord sont beaucoup plus limitées, de sorte qu’il faut plutôt compter sur des aides alternatives du fonds Sysinternals ou Nirsoft. La surveillance des performances est également une bonne aide en cas de problèmes système grâce aux nouvelles possibilités de rapports.

Articles similaires