Types de connecteurs USB : Aperçu et différences

À l’ère des ordinateurs et des smartphones, la communication serait pratiquement impensable sans les ports USB. L’interface sérielle est aujourd’hui utilisée pour tout type de transfert de données entre deux appareils qui peuvent être connectés …

Types de connecteurs USB : Aperçu et différences

USB Icon
  1. Magazine
  2. »
  3. Article
  4. »
  5. Matériel informatique
  6. »
  7. Types de connecteurs USB : Aperçu et différences

À l’ère des ordinateurs et des smartphones, la communication serait pratiquement impensable sans les ports USB. L’interface sérielle est aujourd’hui utilisée pour tout type de transfert de données entre deux appareils qui peuvent être connectés à chaud. Mais tous les ports USB ne se valent pas: introduits à l’origine en tant qu’interface standard, ils ont donné naissance à de nombreuses formes différentes de connecteurs et de prises. Dans cet aperçu, nous vous expliquons comment les différents types de connecteurs USB se distinguent les uns des autres et à quoi ils servent.

  • L’USB est basé sur une architecture sérielle. Les données peuvent ainsi être transmises bit par bit (c’est-à-dire en série) d’un périphérique à l’autre.
  • Si vous utilisez un hub USB, un maximum de 127 périphériques peuvent être connectés simultanément via un port du maître. En outre, il doit y avoir au moins 5 m de distance entre deux ports ou hubs.
  • L’USB-C est la seule norme compatible avec toutes les autres spécifications USB.

1. l’histoire de la norme USB

La norme USB (« Universal Serial Bus ») a été introduite en 1996 par des fabricants renommés comme Intel, afin de remplacer les interfaces série, parallèle et COM qui prévalaient à l’époque. L’objectif était de créer une connexion universelle permettant de relier les ordinateurs et les périphériques de la manière la plus simple possible. Aujourd’hui, grâce à la possibilité de « branchement à chaud », l’USB est même présent dans les smartphones et les téléviseurs, et même les appareils ménagers modernes comme les machines à café ou les réfrigérateurs en sont équipés depuis longtemps.

1.1 USB 1.0 et USB 1.1 – La première génération

Le lancement de l’USB 1.0 à la fin de l’année 1996 n’était pas placé sous une bonne étoile : certes , le taux de transfert de 12 Mbit/s était nettement supérieur à celui des interfaces courantes, mais les systèmes d’exploitation Windows courants (en grande partie Windows 95 et Windows NT) ne supportaient pas la norme. En outre, les périphériques appropriés faisaient défaut, ce qui explique pourquoi l’USB a longtemps été distancé par le bus Firewire d’Apple (IEEE1394), qui offrait en outre un débit de données plus de 30 fois supérieur.

En 1998 , une version révisée de l’USB 1.1. est apparue, dans laquelle certaines erreurs du logiciel interne ont été éliminées. Mais comme aucune adaptation du débit de données n’a été effectuée, la nouvelle spécification n’a pas non plus apporté le succès escompté.

1.2 USB 2.0 – La génération la plus utilisée

Tastatur und Maus mit USB 2.0 Standard
Les périphériques actuels tels que les claviers et les souris fonctionnent avec la norme USB 2.0
.

La grande percée a eu lieu en 2001 avec l’introduction de l’USB 2.0. Avec un saut de 12 Mbit/s à 480 Mbit/s, la vitesse de transfert a été brusquement multipliée par 40.

De plus, l’intensité maximale du courant a été augmentée de 0,1 A à 0,5 A. Cela permettait dès lors de connecter sans problème des appareils nécessitant plus d’énergie, comme des disques durs externes , des caméras ou des magnétoscopes.

Bon à savoir : L’USB 2.0 est encore aujourd’hui le standard le plus utilisé et même les appareils actuels qui fonctionnent déjà avec l’USB 3.0 ou une version plus récente possèdent encore dans la plupart des cas des prises qui supportent l’USB 2.0.

1.3. USB 3.0 et USB 3.1 – La dernière génération

En 2008, l’USB 3.0 est passé au niveau supérieur de l’échelle de l’évolution. Avec 5 Gbit/s, le débit de données précédent a encore été considérablement augmenté. En outre, les connecteurs USB 3.0 disposent, par rapport aux versions 2.0, de cinq contacts supplémentaires pour l’émission et la réception (SSRX+ et SSRX- ainsi que la ligne de masse GND) et d’une intensité maximale de 0,9 A.

La concurrence ne dort pas : encouragés par le succès de la nouvelle génération, Apple et Intel publient l’interface Thunderbolt, une alternative 2,5 fois plus rapide que l’USB 3.0. La nouvelle Thunderbolt 3 est même 25 fois plus rapide.

Apple Thunderbolt Kabel
Thunderbolt était la réponse d’Apple et d’Intel à l’USB 3.0
.

La norme USB 3.0. a donné naissance à deux nouvelles normes: l’USB 3.1 (Gen1) est une version techniquement améliorée de l’USB 3.0 avec un taux de transfert similaire et des spécifications inchangées, tandis que l’USB 3.2 (Gen2) SuperSpeed+ permettrait théoriquement d’atteindre 10 Gbit/s. L’intensité du courant a également été augmentée: avec 5A maximum, il n’y a pratiquement plus de limite quant aux appareils connectés.

1.4 USB 3.2 – La future génération

En juillet 2017, la norme USB 3.2, la plus récente, a été publiée; elle est actuellement encore en phase de mise en œuvre technique. Mais les premiers tests se sont déjà révélés très prometteurs, et les nouvelles spécifications devraient même permettre d’atteindre des débits de données allant jusqu’à 20 Gbps.

Bon à savoir : Selon l’USB-IF (USB Implementers Forum), les premiers composants et appareils PC équipés de l’USB 3.2 devraient être disponibles dans le commerce vers la mi-2019. Il faudra toutefois attendre encore un an avant que la nouvelle norme ne soit totalement établie.

L’aperçu suivant présente une nouvelle fois une comparaison directe des normes USB susmentionnées :

Standard USB 1.0 USB 2.0 USB 3.0 USB 3.1 USB 3.2
Taux de transfert max. 12 Mbit/s 480 Mbit/s 5 Gbit/s 10 Gbit/s 20 Gbit/s
intensité max. 0,5 A 0,5 A 0,9 A 5 A Pas d’indication

2. les différents types de prises USB en un coup d’œil

Au fil des années, toute une série de types de connecteurs USB mâles et femelles se sont établis en plus des différents standards, et ont été conçus pour différents domaines d’utilisation.

USB de type A

L’USB de type A est le type de connecteur USB le plus répandu et est utilisé sur des appareils tels que les souris, les claviers, les clés USB ou les lecteurs. Les ports USB arrière et latéraux des ordinateurs ou des ordinateurs portables sont également de type A par défaut.

USB Typ A Stecker

USB de type B

Aujourd’hui, on ne trouve plus que rarement des connecteurs de ce type, seules quelques imprimantes ou télécopieurs anciens possèdent encore un port USB B. Toutefois, rares sont les ordinateurs modernes qui disposent de connecteurs correspondants.

USB Typ B Stecker

USB Mini B

Le mini USB de type B est une version réduite d’un connecteur USB traditionnel , de dimensions plus petites, que l’on ne trouve généralement pas sur les lecteurs MP3 ou les appareils photo numériques.

Mini USB Stecker

USB Micro A et Micro B

Les connecteurs USB Micro A et Micro B (seul le type B est visible sur la photo) se distinguent principalement par leur forme: Une prise Micro A est rectangulaire, les prises Micro B ont une forme trapézoïdale. On ne trouve plus que rarement des micro USB de type A sur certains disques durs externes ou autres petits périphériques. Le type B, en revanche, est le standard courant des smartphones actuels. Les connexions Micro-USB peuvent fonctionner dans les deux sens, ce qui permet par exemple de transférer des données pendant que le téléphone portable est en charge.

Micro USB Typ B Stecker

USB 3.0 Micro B

On trouve cette forme de connecteur surtout sur les appareils mobiles (par ex. disques durs externes ou lecteurs de cartes) avec USB 3.0. D’un point de vue purement visuel, l’USB 3.0 Micro B rappelle un connecteur USB Micro étendu, ce qu’il est en fait.

USB 3.0 Micro B Stecker

USB de type C

L’USB type C est compatible avec toutes les spécifications USB et devrait un jour remplacer les connecteurs USB-A et USB-B actuels. La particularité de ce connecteur est qu’il peut être inséré dans n’importe quel sens. L’USB C est actuellement la norme pour toutes les applications USB 3.1. On trouve actuellement cette forme de connecteur principalement sur les nouveaux smartphones, mais à l’avenir, il devrait également être utilisé pour connecter des écrans.

USB Typ C Stecker

3) Et les couleurs ?

Comme si les différents types ne suffisaient pas à semer la confusion, les connecteurs USB ont non seulement des formes différentes, mais aussi des couleurs différentes en ce qui concerne les connecteurs :

  • Le noir et le blanc indiquent un port USB 1.0 ou USB 2.0 standard.
  • Le bleu désigne un nouveau port USB 3.0 avec un taux de transfert particulièrement rapide.
  • Le jaune désigne les ports alimentés en permanence (même lorsque l’ordinateur est éteint).

Bon à savoir : L’attribution des couleurs ne fait pas partie des spécifications USB, ce qui fait qu’elles ne sont pas toujours strictement respectées. Ainsi, sur certaines cartes mères, on trouve encore parfois des ports USB rouges, qui peuvent être soit des ports USB 2.0, soit des ports USB 3.0. En cas de doute, consultez le manuel.

Articles similaires