Quo vadis Windows Mobile ? – La dernière chance pour Microsoft avec Windows 10 Mobile

Après avoir lancé avec succès Windows 10 sur les systèmes de bureau et les tablettes à l’été 2015, Microsoft s’apprête à le diffuser sur les smartphones avec Windows 10 Mobile, ce qui représente sans doute …

Quo vadis Windows Mobile ? – La dernière chance pour Microsoft avec Windows 10 Mobile

  1. Magazine
  2. »
  3. Article
  4. »
  5. Windows
  6. »
  7. Quo vadis Windows Mobile ? – La dernière chance pour Microsoft avec Windows 10 Mobile

Après avoir lancé avec succès Windows 10 sur les systèmes de bureau et les tablettes à l’été 2015, Microsoft s’apprête à le diffuser sur les smartphones avec Windows 10 Mobile, ce qui représente sans doute sa dernière chance de s’implanter en toute sécurité dans le secteur mobile. De notre point de vue, les signes avant-coureurs sont toutefois plutôt mauvais.

Historique

Windows Mobile (anciennement Windows CE) a été la première tentative de Microsoft d’établir un système d’exploitation sur des appareils mobiles tels que les ordinateurs de poche. La coopération avec Nokia et les débuts de Windows Phone se sont ensuite transformés en une acquisition très coûteuse de la division de téléphonie mobile de Nokia, avec la suppression ultérieure de « Nokia » dans les noms des appareils.

Windows CE
Pocket PC et autres : les débuts de Microsoft

Android est arrivé sur le marché bien plus tard que Windows CE. Au début, Android a surtout dû s’imposer face à Apple et Symbian. Avec HTC comme partenaire, le système d’exploitation a toutefois pu s’imposer rapidement, car Symbian était techniquement à la traîne, Apple n’utilisait son système d’exploitation que pour ses propres appareils, tandis qu’Android était utilisé par de nombreux fabricants comme système d’exploitation à code source ouvert pour des appareils de tous les segments de prix.

Peu de temps après, il n’y avait plus que deux leaders : Apple et Android. Le système d’exploitation mobile de Microsoft s’est battu avec Blackberry pour la troisième place et a finalement réussi à s’imposer face à la concurrence canadienne.

Windows Phone était déjà un bon système d’exploitation pour smartphones et a d’abord été livré sur les premiers appareils Lumia – encore développés en 2011 en coopération avec Nokia – mais ne présentait pas de points forts particuliers, notamment en interaction avec Windows. Windows 10 Mobile est donc, après la mise à jour cosmétique de Windows Phone 8.1, une nouvelle tentative de Microsoft de relier le bureau et le mobile et de se défendre ainsi contre la suprématie d’Android et d’iOS.

Lumia 630 mit Windows Phone 8, Bildquelle: Microsoft
Lumia 630 avec Windows Phone 8, Source : Microsoft

Pas un mauvais système

Windows 10 Mobile est un système d’exploitation performant pour les appareils mobiles et il est très facile à utiliser, surtout pour les utilisateurs de PC : Windows 10 Mobile mise sur la même interface en tuiles que la variante de bureau de Windows. Le concept d’utilisation ne prend toutefois tout son sens que sur les appareils à commande tactile. Ceux qui possèdent déjà un compte Microsoft peuvent l’associer à Windows Mobile et utiliser ainsi de nombreux services (messagerie, calendrier, stockage dans le nuage) ainsi que des paramètres du bureau (par ex. image de fond et schéma de couleurs) sur tous les appareils.

Windows 10 auf Laptop und Smartphone
Windows 10 sur ordinateur portable et smartphone, Source : Microsoft

En janvier 2016, le magazine spécialisé connect a comparé Android 6, iOS 9 et Windows 10 Mobile et a été surpris dans sa conclusion de la capacité de Windows 10 Mobile à rivaliser avec iOS et Android.

Appareils Lumia propres à Windows

Outre les smartphones Nokia, HTC ou Huwaei qui utilisent le système d’exploitation propre à Windows, Microsoft propose également depuis un certain temps ses propres smartphones. Les modèles les plus récents équipés du système mobile Windows 10 remplacent la marque Nokia par un label de la maison Microsoft. Le Lumia 950 XL a convaincu la presse spécialisée, non seulement en raison de son excellent appareil photo, mais aussi en raison de la modification du système d’exploitation, qui n’est pas seulement cosmétique : on passe de Windows Phone 8.1 à Windows 10 Mobile.

Lumia 950
Lumia 950, Source : Microsoft

L’écosystème est décisif

Mais malheureusement, la qualité et la quantité de l’App Store font encore défaut actuellement, ce que nous avons également déploré dernièrement lors du test de la Microsoft Surface Pro 4.

Autant les smartphones Windows sont intéressants et parfois même innovants, autant la situation est sombre en ce qui concerne l’offre d’applications pour Windows. Alors que les utilisateurs de smartphones Android, comme le populaire Samsung Galaxy S7, ont accès à un grand choix d’applications dans le Google Play Store, le Windows Store est encore relativement vide. On cherche en vain des versions Windows de nombreuses applications connues.

Windows 10 Store
Windows 10 Store

Microsoft fait certes tout son possible pour inciter les développeurs à s’intéresser davantage aux applications sur la plateforme Windows et a lancé les projets Windows Bridge pour iOS et Windows Bridge pour Android afin de porter davantage d’applications sur Windows. Mais cela n’a pas encore fonctionné. Les développeurs n’acceptent tout simplement pas Windows comme plateforme mobile, ce qui est certainement dû à la situation actuelle du marché.

Le début de la fin

Dans la presse spécialisée, les commentaires critiques et les pronostics sur l’avenir de Windows Mobile se multiplient. Les chiffres de vente des smartphones Lumia de Microsoft sont trop mauvais. Au troisième trimestre 2015, Microsoft a par exemple réussi à vendre à peine 10,5 millions de smartphones dans le monde. Sur près de 400 millions de smartphones vendus en général, cela représente à peine 1,1 %. Certainement trop peu pour le leader du marché sur le desktop. Il n’est donc pas étonnant que l’entreprise internationale d’études de marché IDC prédise en mars 2016 une mort lente de Windows Mobile, qu’elle estime sa part de marché globale à moins d’un pour cent d’ici 2020 et qu’elle corrige ainsi nettement à la baisse ses propres prévisions de décembre 2015.

Microsoft semble également ne plus vraiment croire à son succès et a déjà supprimé mi-2015 près de 8000 postes de la division de téléphonie mobile rachetée à Nokia. La stratégie actuelle de Microsoft se concentre plutôt sur les clients professionnels, dont les appareils peuvent être gérés et administrés de manière centralisée dans un environnement Windows avec le bureau et le serveur, et moins sur les utilisateurs privés, ce que l’on peut déduire d’un mail envoyé par le CEO de Microsoft, Nadella, aux employés de Microsoft à l’été 2015.

Nous verrons bien où le voyage nous mènera. Mais plus personne ne croit vraiment que Microsoft jouera un rôle significatif à moyen terme avec Windows 10 Mobile. C’est globalement très dommage, car les appareils Lumia sont bien meilleurs en termes de rapport qualité/prix que la réputation de Windows sur le smartphone lui-même, comme le montrent également les tests du nouveau Lumia 550 d’entrée de gamme ou du Lumia 650.

Graphique d’introduction : © Oleksiy Mark / Fotolia.com

Articles similaires