Principe EVA : un système central de l’informatique expliqué avec des exemples

En informatique, de nombreux processus peuvent être structurés selon le principe EVA. Mais nous rencontrons aussi parfois ce concept dans la vie quotidienne, car le mode de fonctionnement d’un ordinateur n’est pas si différent de …

Principe EVA : un système central de l’informatique expliqué avec des exemples

Software für den Betrieb finden
  1. Magazine
  2. »
  3. Article
  4. »
  5. Logiciel
  6. »
  7. Principe EVA : un système central de l’informatique expliqué avec des exemples

En informatique, de nombreux processus peuvent être structurés selon le principe EVA. Mais nous rencontrons aussi parfois ce concept dans la vie quotidienne, car le mode de fonctionnement d’un ordinateur n’est pas si différent de celui d’un être humain. Dans cet article, nous montrons à l’aide de quelques exemples comment le principe EVA fonctionne et où il se trouve également en dehors du traitement des données.

Que signifie l’abréviation EVA ?

EVA est l’abréviation d’entrée, de traitementet de sortie. Il s’agit du principe central du traitement des données en informatique.

Pourquoi parle-t-on d’un système « central » pour EVA ?

Le principe EVA ne concerne pas seulement la structure d’un système dans son ensemble, mais le décrit également dans ses sous-domaines.

Le principe EVA est-il encore d’actualité ?

Oui. EVA est un principe de base qui décrit l’ordre de traitement des données et qui restera d’actualité à l’avenir malgré l’évolution de la technologie.

1ère définition : Qu’est-ce que le principe de l’EVA ?

Erklärung "Input Processing Output" auf einer Tafel
Par définition, le principe EVA (en anglais « IPO ») est le principe de traitement selon lequel tout ordinateur fonctionne.

L’abréviation EVA signifie « entrée, traitement, sortie » (en anglais IPO, « Input, Processing, Output« ) et décrit le principe de traitement selon lequel tout ordinateur fonctionne. L’ordinateur reçoit une entrée de l’utilisateur, la traite et renvoie à la fin un résultat à l’utilisateur.

Le principe EVA se réfère d’une part à l’organisation et à l’interaction des logiciels et du matériel, mais englobe également le système informatique dans son ensemble. Les trois termes sont représentatifs de l’ordre dans lequel les données sont traitées :

1.1. saisie

L’entrée des données dans le système s’effectue via un périphérique d’entrée, par exemple une souris, un clavier, un scanner, un microphone, une webcam, etc. ou via une interface réseau. Dans ce contexte, le terme doit toutefois être considéré non seulement dans l’espace, mais aussi dans le temps, car sans cette étape, les processus suivants ne peuvent logiquement pas être lancés.

1.2 Traitement

Une fois les données dans le système, l’unité de calcul (composée du processeur, de la mémoire et du contrôleur) peut y accéder et commencer le traitement (pour lequel il existe des règles prédéfinies). L’unité centrale calcule la sortie des données à partir de l’entrée et stocke temporairement les informations nécessaires à cet effet sur un disque dur, dans la mémoire de travail, sur un CD/DVD, une carte SD ou une clé USB.

1.3 Sortie

USB-Stick an einem Notebook
Certains périphériques (par exemple les clés USB ou les disques durs externes) qui étaient initialement disponibles pour l’entrée peuvent être réactivés lors de la sortie.

Pour que les données calculées puissent être utilisées, la sortie doit à nouveau se faire sous une certaine forme (image, son, etc.). Les périphériques de sortie les plus courants sont, outre le moniteur, l’imprimante, les haut-parleurs ou le vidéoprojecteur. Mais des appareils qui étaient initialement disponibles pour l’entrée peuvent également être à nouveau actifs lors de la sortie. Il s’agit par exemple des clés USB et des disques durs externes, à partir desquels les données peuvent être lues et réenregistrées.

Sur les smartphones et les tablettes modernes, l’utilisateur provoque la sortie d’informations sur l’écran par une interaction (par exemple une pression du doigt ou un geste), dont l’analyse est effectuée par des applications correspondantes. L’écran tactile combine alors les fonctions de l’appareil d’entrée et de sortie.

2. exemple « écrire une lettre » : voici comment fonctionne le principe EVA

Le fonctionnement du principe EVA peut être illustré le plus simplement possible par un exemple.

Supposons que vous souhaitiez rédiger une lettre à votre assurance ou à l’administration fiscale. Pour ce faire, vous démarrez d’abord votre PC ou votre ordinateur portable et appelez le programme de traitement de texte qui y est installé. Vous saisissez les données au clavier et fournissez ainsi au système toute une série d’informations, comme les lettres, les sauts de ligne ou les corrections. La police et la taille des caractères sont généralement définies à l’aide de la souris ou de l’écran tactile.

Beispiele für das EVA-Prinzip: Formatierung eines Word Arbeitsblattes festlegen
La saisie dans votre traitement de texte se fait généralement au clavier, tandis que la police et la taille des caractères sont généralement déterminées par la souris ou l’écran tactile.

L’ordinateur traite ensuite les données saisies et les prépare pour l’affichage à l’écran. L’enregistrement de votre document sur le disque dur est également une forme de sortie.

Une fois terminée, votre lettre doit être envoyée par courrier électronique ou imprimée pour être envoyée par la poste. Pour cela, le système envoie les données concernées à une imprimante reliée directement à l’ordinateur par un câble USB ou par une interface réseau (Ethernet ou WLAN). Le processus de sortie pour l’ordinateur se termine à ce moment-là, tandis que l’entrée commence simultanément sur l’imprimante. Le logiciel de l’imprimante s’occupe alors du traitement des informations et vérifie en outre des paramètres tels que la quantité de papier disponible ou l’état de l’encre ou du toner.

Le film pédagogique suivant illustre encore une fois le principe EVA de manière visuelle :

3. dépannage basé sur le principe de l’EVA

Le principe EVA prévoit une construction correcte du matériel et des logiciels utilisés et peut donc également être utilisé pour les tests de composants et la recherche et l’élimination des erreurs. Pour ce faire, on vérifie pourquoi une entrée ne produit pas la sortie attendue. Cela permet notamment de répondre aux questions suivantes :

  • Le périphérique de saisie est-il défectueux ou est-ce une erreur de saisie qui provoque l’écart de résultat ?
  • Les algorithmes de calcul sont-ils incorrects lors du traitement ou d’autres zones de fichiers sont-elles nécessaires comme base ?
  • Le type de périphérique de sortie est-il adapté à la forme de sortie souhaitée ?

C’est bon à savoir : Les automates programmables industriels (API), qui sont utilisés pour la commande et la régulation de machines et d’installations, fonctionnent également selon le principe EVA.

4) Le principe EVA en dehors du traitement des données

Beispiele für EVA-Prinzip: Bekannten im Park treffen
Même la rencontre d’une connaissance dans la rue ou dans un parc se fait selon les principes de l’EVA.

Le principe EVA est universel, ce qui signifie qu’il est indépendant de l’électronique ou de la technique et qu’il s’applique donc aussi en dehors du traitement des données. Il englobe donc également l’être humain qui traite les données en question.

Si l’on transpose les processus de traitement des données à une situation quotidienne, le déroulement pourrait être le suivant :

Vous croisez votre voisin dans la rue qui vous annonce une nouvelle d’une connaissance.

  • L’entrée se fait par les organes sensoriels, en l’occurrence les yeux et les oreilles, qui captent les informations et les transmettent au système nerveux central.
  • C’est au cerveau qu’incombe le traitement : il assure entre autres l’effet de reconnaissance ou active la capacité de mémorisation.
  • Les signaux parviennent ensuite aux muscles via les nerfs. C’est là qu’a lieu la sortie, par exemple en levant la main pour saluer ou par la bouche sous la forme d’une réponse.

Info : le principe EVA en informatique ne doit pas être confondu avec le livre « Das Eva-Prinzip ». En effet, ce best-seller de l’ancienne présentatrice de télévision Eva Herman ne traite pas du traitement des données, mais de la répartition des rôles entre hommes et femmes dans la société actuelle.

Articles similaires