Photopea : L’éditeur de photos en ligne en test

Si l’on souhaite traiter des photos et des images de manière professionnelle, on finit généralement par utiliser Photoshop. Toutefois, cette suite complète de traitement d’images a aussi son prix et de nombreux utilisateurs cherchent donc …

Photopea : L’éditeur de photos en ligne en test

  1. Magazine
  2. »
  3. Article
  4. »
  5. Logiciel
  6. »
  7. Photopea : L’éditeur de photos en ligne en test

Si l’on souhaite traiter des photos et des images de manière professionnelle, on finit généralement par utiliser Photoshop. Toutefois, cette suite complète de traitement d’images a aussi son prix et de nombreux utilisateurs cherchent donc une alternative bon marché. Photopea est un outil gratuit qui, à première vue, ne se distingue guère de « l’original Adobe ». Nous avons testé l’éditeur de photos en ligne sous toutes les coutures et montrons dans notre rapport de test s’il peut également rivaliser avec Photoshop en termes de fonctionnalités.

Qui a développé Photopea ?

L’éditeur de photos basé sur un navigateur est un « one-man project » et a été conçu par le programmeur ukrainien Ivan Kutskir.

Quels formats d’image peut-on traiter avec Photopea ?

Le logiciel gratuit travaille avec des images tramées et des vecteurs et peut traiter, outre les formats standard, de nombreux formats d’image professionnels tels que PSD, Sketch, XCF ou CDR.

Avec quels systèmes d’exploitation le logiciel est-il compatible ?

L’éditeur de photos en ligne est un service cloud et peut donc être utilisé indépendamment de la plateforme. Il est donc possible de l’utiliser aussi bien sur une tablette avec Android ou iOS que sur un ordinateur de bureau sous Windows, macOS ou Linux.

1. premiers pas et interface utilisateur

Contrairement à Photoshop, qui nécessite une installation complexe, Photopea s’utilise de manière très simple. Il suffit d’entrer l’adresse https://www.photopea.com/ dans votre navigateur pour pouvoir commencer à travailler. Seule condition : pour pouvoir travailler avec Photopea, votre navigateur doit supporter JavaScript.

Photopea Startseite PSD Format
L’inspiration d’Adobe Photoshop est évidente dès le premier bloc
.

On remarque bien sûr tout de suite la ressemblance visuelle avec le géant Adobe. Ceux qui ont déjà travaillé avec Photoshop, Photoshop Elements, Indesign ou encore Gimp devraient donc s’y retrouver assez rapidement dans Photopea.

Astuce : après la première ouverture, l’interface utilisateur est encore affichée en anglais. En cliquant sur « More -> Language« , il est toutefois possible de passer très facilement à l’allemand (et à de nombreuses autres langues). L’outil mémorise le réglage et démarre l’interface dans la langue choisie lors du prochain appel. Toutefois, la traduction n’est pas encore réussie à 100 % à tous les endroits.

La barre des tâches sur le côté gauche permet de télécharger des photos et de les modifier directement dans la fenêtre de l’éditeur. À droite se trouve l’explorateur de calques, tout à gauche la barre d’outils avec les principaux outils comme le pinceau, les ciseaux, la gomme, etc. Les effets et les options de redimensionnement se trouvent également à l’endroit habituel dans la barre des tâches.

Pour notre test, nous avons utilisé tour à tour Google Chrome, Mozilla Firefox et Opera GX. Photopea a pu être consulté sans problème et sans restriction dans tous les navigateurs.

2. aperçu des principales fonctions de Photopea

2.1 Outils avancés et outils intelligents

Outre les outils de base familiers tels que le crayon, le pinceau, la gomme ou l’outil de flou et de netteté, ainsi que divers filtres et effets, Photopea propose de nombreuses autres fonctions de traitement d’image, comme on les connaît parfois déjà dans Photoshop ou Gimp.

  • L’évitement et la gravure rendent les couleurs plus claires ou plus foncées. Sélectionnez l’intensité (exposition) et la zone sur laquelle vous souhaitez appliquer l’effet (ombres / tons moyens / hautes lumières).
  • L ‘effetde maculage est le même que si vous passiez votre doigt sur la peinture mouillée d’un tableau.
  • Les pinceaux de réparation et de correction permettent de supprimer les zones indésirables de vos images et d’adapter visuellement les contenus sélectionnés à leur environnement. L’outil Patch fonctionne de manière similaire, mais au lieu de découper le contenu, il adapte la zone restante à l’environnement.
  • L’outil d ‘édition des calques permet de déplacer et de lier des calques ou de les aligner les uns par rapport aux autres. Six boutons sont disponibles pour la sélection directe (dans le cas de plusieurs calques).

Photopea Ebenenbearbeitung
L’outil de modification des calques permet de déplacer et de lier des calques ou de les aligner les uns par rapport aux autres
.

2.2 Animations

Photopea permet de créer des animations à partir des calques d’un document, en affichant un calque différent dans chaque cadre. Il peut s’agir d’un calque conventionnel, d’un répertoire de calques ou de n’importe quel autre calque.

Pour que le logiciel puisse reconnaître les calques comme tels lors de l’exportation en GIF, PNG ou WEBP, le nom du calque doit toujours commencer par « _a_ ». La première couche sera alors affichée dans la première image, la deuxième dans la deuxième, etc. Toutes les couches qui ne sont pas marquées par « _a_ » sont par contre affichées dans toutes les frames.

Le tutoriel vidéo suivant montre encore une fois comment fonctionne la création de GIFs dans Photopea :

Lorsque vous ouvrez une animation existante (par ex. GIF, WEBP ou APNG) dans Photopea, le programme convertit chaque image en un calque nommé spécifiquement. Cela signifie que vous n’avez pas besoin de changer les noms des calques pendant l’édition.

Pour notre test, nous avons créé un GIF composé de cinq couches (trois images ou calques, arrière-plan et filigrane) et l’avons ouvert à nouveau dans un deuxième temps pour le retravailler. Cela a parfaitement fonctionné.

Conseil : Le « Cartoon Animator » (CTA) de Reallusion intègre Photopea en tant que plug-in et permet ainsi de transformer des images, des photos, des illustrations et de l’art textuel en dessins animés.

2.3 Scripts

Photopea offre également l’option d’automatiser les traitements d’images à l’aide de scripts Java. Ceux-ci peuvent être exécutés soit directement dans l’application (du navigateur), soit via une API. Si, par exemple, des étapes de travail doivent être exécutées plusieurs fois de suite ou si des objets et des calques doivent être copiés et l’opacité réduite progressivement, il n’est plus nécessaire de déclencher manuellement et péniblement les différentes étapes. L’accès au contenu des documents est également possible de cette manière.

Skriptfenster in Photopea
L’interface des scripts est également similaire à celle d’Adobe. Dans la partie supérieure de la fenêtre de script, vous trouverez plusieurs scripts de démonstration
.

Pour créer le code, utilisez la fenêtre de script que vous ouvrez via « Fichier -> Scripts ». Vous pouvez y créer de nouveaux scripts (ou copier des scripts déjà existants) et les exécuter ensuite en cliquant sur le bouton « Run« .

Vous trouverez par exemple ici des instructions sur la manière d’exécuter des scripts via l’API Photopea.

3e prix

Photopea est un freeware, ce qui signifie que vous pouvez utiliser l’outil entièrement gratuitement. Comme il est financé par la publicité, des bannières publicitaires changeantes s’affichent toutefois sur le bord droit de l’écran. Pour les masquer, vous devez créer un compte payant, qui coûte 10 USD pour un abonnement de 90 jours ou 40 USD pour un abonnement annuel. En contrepartie, vous bénéficiez d’un doublement de l’historique des annulations (de 30 à 60 étapes) et pouvez synchroniser tous les paramètres (indépendamment de la plateforme) sur plusieurs appareils.

4 Conclusion de notre test Photopea

Sparschwein
Photopea convient parfaitement comme alternative à la retouche photo rapide et bon marché à domicile. Mais les graphistes et photographes expérimentés ont généralement besoin d’un outil hors ligne plus complet pour leur travail
.

En tant qu’éditeur de photos dans le nuage, Photopea n’est certes pas aussi complet qu’un logiciel de retouche photo professionnel, mais il offre un nombre de fonctions étonnamment élevé pour un freeware. Il manque toutefois des fonctions basées sur le contenu (comme par exemple le redimensionnement ou le remplissage) et on cherche en vain des fonctions 3D. Il n’y a pas non plus de possibilité de remplacer des couleurs ou de sélectionner des zones de couleur et des motifs.

Photopea n’est pas assez complet pour les graphistes et les photographes expérimentés, pour qui le traitement des images fait partie du quotidien. De plus, l’application web n’est évidemment pas comparable à un logiciel installé localement en ce qui concerne le rendu et la vitesse des opérations sur les fichiers. Mais si vous cherchez simplement un moyen rapide d’éditer des photos en ligne, cet outil mérite d’être recommandé.

Conseil : sur YouTube, vous trouverez, outre les vidéos de cet article, de nombreux autres tutoriels qui vous aideront à démarrer et à travailler avec Photopea.

Articles similaires