LTE – La technologie mobile du futur

Internet rapide, des taux de téléchargement plus élevés allant jusqu’à 300 mégabits par seconde et tout cela même dans les zones rurales qui étaient jusqu’à présent plutôt mal desservies dans ce domaine : « La nouvelle …

LTE – La technologie mobile du futur

LTE vs 4G
  1. Magazine
  2. »
  3. Article
  4. »
  5. Mobile
  6. »
  7. LTE – La technologie mobile du futur

Internet rapide, des taux de téléchargement plus élevés allant jusqu’à 300 mégabits par seconde et tout cela même dans les zones rurales qui étaient jusqu’à présent plutôt mal desservies dans ce domaine : « La nouvelle norme de téléphonie mobile LTE (Long-Term-Evolution) ne peut plus être arrêtée », s’accordent à dire de nombreux experts comme Bruno Jacobfeuerborn, directeur technique de Deutsche Telekom.

Retards dans le développement des réseaux haut débit

Mais pour l’instant, la nouvelle technologie doit encore surmonter quelques obstacles. Afin de pouvoir couvrir toute l’Allemagne avec le LTE, les réseaux à haut débit sont en cours d’extension. Toutefois, l’extension n’avance pas aussi rapidement que le souhaiteraient par exemple de nombreux politiciens ou l’association des fournisseurs de services de télécommunication et de services à valeur ajoutée (VATM).
Ainsi, selon la VATM, quelques milliers de demandes d’autorisation de faisceaux hertziens ne peuvent pas être traitées dans les délais par l’Agence fédérale des réseaux, car le personnel disponible est insuffisant. Selon le directeur du VATM, Jürgen Grützner, les procédures d’autorisation pour les faisceaux hertziens deviennent une charge de plus en plus lourde pour le développement, qui s’en trouverait fortement ralenti. « Les ressources en personnel existantes sont absolument insuffisantes malgré une nette augmentation du nombre de dossiers traités », estime Grützner. Selon le directeur de la VATM, le traitement d’une telle demande dure parfois plusieurs mois, alors que le temps prescrit par la loi pour ce faire n’est en fait que de six semaines.
L’Agence fédérale des réseaux avait déjà annoncé fin 2011 des procédures d’autorisation plus rapides. Cela devrait désormais être possible grâce, entre autres, à une augmentation du personnel au sein de l’autorité.

Les opérateurs de téléphonie mobile ne sont pas les seuls à vouloir faire avancer rapidement le déploiement. Les consommateurs profitent également du nouveau réseau LTE. En effet, la nouvelle norme présente de nombreux avantages par rapport aux techniques utilisées jusqu’à présent comme le DSL, l’UMTS et le GSM.

Plus rapide, disponible dans toute l’Allemagne et sans interruptions

Pour la plupart des utilisateurs, le plus grand avantage est sans doute la vitesse nettement plus élevée de la connexion Internet qui peut être atteinte avec la norme LTE. Des vitesses de transmission allant jusqu’à 50 mégabits par seconde sont possibles. Par rapport au DSL, le LTE est donc environ dix fois plus rapide. À l’avenir, des extensions telles que LTE-Advanced devraient même permettre de réaliser jusqu’à 300 mégabits par seconde. Les réseaux basés sur le câble, comme DSL ou VDSL, pourraient théoriquement atteindre ces vitesses, mais il faudrait pour cela poser d’autres câbles, ce qui entraînerait des coûts énormes.

Le fait que la LTE soit disponible dans toute l’Allemagne est également un avantage pour les consommateurs. Lorsque les licences LTE ont été attribuées, les fournisseurs ont même dû s’engager à desservir en premier lieu les zones rurales. Actuellement, la connexion Internet est souvent plutôt lente en dehors des grandes villes. Mais d’ici 2016, pratiquement toutes les « zones blanches » en matière de couverture haut débit devraient être éliminées en Allemagne.

La norme de téléphonie mobile LTE permet également de réduire le temps de réaction, ou temps de latence. La connexion Internet reste ainsi ininterrompue, même si aucun câble n’est utilisé. Avec la génération précédente, le High Speed Downlink Packet Access (HSDPA), il y avait des retards lorsque, par exemple, on surfait sur Internet avec un téléphone portable HSDPA et que la connexion était brièvement interrompue. Cela se produisait automatiquement, par exemple lorsque le chargement d’une page était terminé. Ce n’est qu’à l’action suivante, comme le clic sur un lien, que le téléphone portable se reconnectait à Internet. L’utilisateur devait ainsi attendre jusqu’à une seconde, ce qui était non seulement agaçant à la longue, mais rendait également presque impossible l’utilisation de la visiophonie ou de la télévision sur le téléphone portable. Avec le LTE en revanche, la connexion reste ininterrompue et le temps de réaction n’est que d’environ dix millisecondes après la première connexion. Il devrait en être ainsi à l’avenir.

Articles similaires